Accueil / Interview / Rencontre avec Emeline, co-fondatrice d’Owlcamp
owlcamp-entretien

Rencontre avec Emeline, co-fondatrice d’Owlcamp

J’aimerais vous présenter aujourd’hui Owlcamp, la solution d’hébergement en camping entre particuliers. J’ai pu rencontrer Emeline, la co-fondatrice du projet, qui a bien voulu répondre à mes questions et nous en dire plus sur Owlcamp :

Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes ?

photo EmelineOwlcamp est un site web et une application smartphone de camping chez l’habitant. Des campeurs à la recherche d’un endroit où planter leurs piquets sont mis en relation avec des particuliers qui disposent d’un terrain (comme un jardin, un verger ou encore un pré). Owlcamp est également la première application smartphone de camping chez l’habitant basée sur la géolocalisation. Lors d’un voyage, vous pouvez en quelques secondes découvrir les terrains proches de vous afin de demander à y camper : pratique pour les week-ends décidés sur un coup de tête !

Comment avez-vous eu l’idée de créer Owlcamp ?

L’idée d’Owlcamp nous est venue alors que nous cherchions à partir en vacances en Italie. Avec un petit budget en poche, nous souhaitions réussir à combiner un hébergement bon marché et la rencontre de « locaux ». Nous nous sommes alors demandé si des personnes accepteraient de nous laisser camper dans leur jardin en échange d’un service ou de quelques euros. Nous adorions cette idée car elle nous permettait de bénéficier de la sécurité d’un terrain privé sans imposer notre présence. Owlcamp était alors né 🙂

Qui sont vos clients ?

Nous avons deux types d’utilisateurs sur Owlcamp : les hôtes et les campeurs. Les hôtes sont souvent des personnes vivant en dehors des grandes villes et qui ont à cœur de partager ce qu’ils connaissent de leur région avec des voyageurs de passage. Quant aux campeurs, il s’agit de personnes pour qui voyage rime avec rencontres et nouvelles expériences.

Quel est votre modèle économique ?

La plateforme est entièrement gratuite et nous comptons bien la laisser ainsi ! A l’heure où les sites de consommation collaborative prennent une commission sur la mise en relation de leurs utilisateurs, nous réfléchissons à la mise en place d’un modèle économique qui n’affecterait pas les nôtres (sans pour autant vendre les données qu’ils nous confient!). La mise en place d’un modèle économique implique cependant un objectif en termes d’utilisateurs que nous n’avons pas encore atteint, c’est pourquoi nous préférons actuellement nous concentrer sur le développement de notre communauté. Notre but est de pouvoir offrir une offre satisfaisante à nos utilisateurs en termes de terrains.

Qui sont vos concurrents et comment faites-vous la différence ?

Nous n’étions pas la première plateforme de camping chez l’habitant et nous n’avons pas de mal à le dire ! Les premiers étaient Camp In My Garden au Royaume-Uni puis Campe Dans Mon Jardin en France. Nous nous différencions sur plusieurs points. Non seulement nous sommes les seuls à proposer une application smartphone mais les terrains proposés sont uniquement des terrains de particuliers. Parce que les rencontres sont vraiment le cœur de notre site, les terrains peuvent être proposés gratuitement, en échange d’un service ou bien contre une compensation financière qui ne peut cependant dépasser 10€/nuit et par personne. Enfin, nous renforçons la sécurité de notre plateforme en ne transmettant les coordonnées des hôtes et des campeurs que lorsque la demande de camping a été acceptée (ainsi, les hôtes ne courent pas le risque de voir débarquer des campeurs à l’improviste!).

Pouvez-vous nous décrire une journée-type chez Owlcamp ?

Noter journée type n’est pas vraiment… une journée ! En effet, nous travaillons sur Owlcamp durant notre temps libre et bien que nous ayons des « tâches » quotidiennes (veille, communication, etc), celles-ci sont multiples et variées (développement de partenariats, relations presse, etc) !

Comment sera Owlcamp dans 5 ans ?

Nous avons pour but de démocratiser le camping chez l’habitant en Europe. D’ici 5 ans, nous espérons pouvoir offrir à notre communauté la possibilité de camper dans les 4 coins de l’Europe, en étant accueillis à bras ouverts par des personnes qui croient aux valeurs que nous essayons de promouvoir telles que la convivialité et l’ouverture d’esprit.

Quel est votre vision du tourisme dans 20 ans ?

Le tourisme change à grande vitesse avec l’arrivée de nouveaux acteurs qui bouleversent la façon dont les gens voyageaient jusqu’alors. D’ici 20 ans, les voyageurs seront encore davantage en recherche d’authenticité avec l’envie de vivre une vraie expérience au plus près des « locaux ». Par ailleurs, il nous parait évident que les mobiles auront une place prépondérante dans la façon dont les gens organisent leurs voyages et/ou vacances. Il s’agit de passer par des technologies virtuelles pour faire des rencontres et vivre des expériences dans la vraie vie.

Autre chose à ajouter ?

N’hésitez pas à rejoindre notre communauté sur http://owlcamp.com et sur notre page Facebook http://facebook.com/owlcamp 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *